Les futurs de la révolution : Fragments sur les radicalités algériennes

Ma dernière contribution intitulée « Les futurs de la révolution : Fragments sur les radicalités algériennes » (lien) a été publié dans l’édition du 28 octobre 2016 d’El Watan weekend. En voici les premières lignes :

« La Révolution anticoloniale constitue une source intarissable de réflexions qui, bien souvent, font écho à des enjeux très actuels qui dépassent les frontières nationales.

Quand Djamel Ould Abbès, désigné secrétaire général du Front de libération nationale (FLN), appelle «les moudjahidine, fils de chouhada et fils de moudjahidine» à rejoindre son parti, cela nous révèle que la prétention – virile – à mobiliser la légitimité historique pour maintenir le statu quo ne s’éteindra pas avec le dernier des combattants pour l’indépendance.

Quand Louisa Hanoune, s’adressant aux jeunes du Parti des travailleurs (PT) à la veille du 1er novembre, dénonce avec force la politique d’austérité du gouvernement et invite les étudiants à défendre leur avenir ainsi que «les principes de la révolution», cela nous rappelle qu’il existe un usage potentiellement contestataire du geste indépendantiste. Les interventions des dirigeants du FLN et du PT nous invitent à penser la pluralité des usages politiques du référent révolutionnaire ainsi que l’héritage fragmenté des radicalités algériennes. »

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s