Ensemble, défendons nos retraites !

J’ai signé la pétition initiée par le Collectif Retraite 2013. J’invite les visiteurs de ce blog à relayer l’appel qui suit :

Lors de la Conférence sociale du 20 juin, François Hollande a annoncé que, dans le cadre de la prochaine réforme des retraites, l’allongement de la durée de cotisation sera « la mesure la plus juste » face à « cette chance formidable qu’est l’allongement de l’espérance de la vie ». Cette voie n’est pas acceptable. Les réformes de 1993, 2003, 2007 et 2010 ont déjà réduit les droits à pensions de plus de 30 %, en aggravant les inégalités déjà fortes entre les pensions des femmes et celles des hommes. Elles doivent donc être remises en cause. Continuer de lire « Ensemble, défendons nos retraites ! »

Non à la suppression de la qualification par le CNU

J’ai signé le 24 juin 2013 la pétition contre la suppression de la qualification par le CNU dont voici le lien  http://www.petitions24.net/cpcnu et le texte : Les signataires sont scandalisés par le vote au Sénat d’un amendement visant à supprimer la qualification par le CNU aux fonctions de Maître de Conférences et de Professeur des Universités. Outrés par la faiblesse des arguments avancés, que la CP-CNU a … Continuer de lire Non à la suppression de la qualification par le CNU

Pétition contre un projet de loi ESR toujours inacceptable

J’ai eu l’occasion de signer dernièrement une pétition à l’appel d’organisations syndicales et soutenue par divers collectifs de précaires de l’enseignement supérieur et de la recherche. J’invite les visiteurs de ce site à faire circuler ce lien : http://www.loiesrtoujoursinacceptable.org/ Continuer de lire Pétition contre un projet de loi ESR toujours inacceptable

Amère victoire de la « French Theory »

Le site Rue89 a publié le 19 avril 2013 ma tribune que je présente ici sous sa forme initiale et intégrale.

Que les déclinistes soucieux du rayonnement intellectuel français se rassurent. Sa production s’exporte toujours, y compris dans ses anciennes colonies. Certains représentants de la French Theory en sont d’ailleurs originaires comme Jacques Derrida à qui un colloque fut consacré à la Bibliothèque nationale d’Algérie en 2006.

De nombreuses initiatives, liées à la commémoration de l’indépendance algérienne, ont permis de constater la vitalité des échanges, débats et malentendus autour de figures – tel Albert Camus – ou problématiques – comme la libération. On sait avec Pierre Bourdieu que les textes circulent sans leur contexte, ce qui peut donner lieu à un décalage structural, sans parler du nationalisme des intellectuels [2] . Continuer de lire « Amère victoire de la « French Theory » »