Paysans nord-africains et ouvriers français

Article paru dans Pouvoir ouvrier, n°11, octobre 1959, p. 1-2.

Il y a un an De Gaulle arrivait au pouvoir en promettant la paix en Algérie et depuis la guerre n’a fait quo s’intensifier. On aurait pu croire que la population travailleuse, qui en supporte les conséquences, serait mécontente et s’opposerait à cette politique. Non, De Gaulle continue la guerre et tout le monde se tait. Mais s’il l’arrête, tout le monde criera au miracle et prétendra qu’il est un homme génial et pacifique. Continuer de lire « Paysans nord-africains et ouvriers français »

Publicités

Un livre sur la guerre d’Algérie

Informations & Liaisons Ouvrières, Bulletin d’information, n°19, mars 1960, p. 10-12.

LA GUERRE d’ALGERIE : critique de livre
« L’AN V de la REVOLUTION ALGERIENNE » de Frantz Fanon
(Cahier libre N°3 – François Maspero- 181 pages – 6,90 N.F.)

C’est une description des conduites nouvelles nées de la Révolution en ce qui concerne les femmes et la famille algérienne, l’attitude des Algériens en face de la T.S.F. et de la médecine moderne. Enfin, le dernier chapitre, « La Minorité Européenne d’Algérie », est la réimpression d’un article paru dans Les Temps Modernes en Juin 1959. Continuer de lire « Un livre sur la guerre d’Algérie »

Henri Geneste condamné à 3 ans de prison et 100.000 frs d’amende

Source: La Vérité, n°508, 17 juillet 1958

Pour avoir œuvré à la fraternité des travailleurs français et algériens

Henri Geneste condamné à 3 ans de prison et 100.000 frs d’amende

Trois ans de prison, cent mille francs d’amende, cinq ans de privation des droits civils : tel est l’incroyable verdict prononcé par la cour d’appel de Douai contre le métallurgiste Henri Geneste, emprisonné depuis bientôt quinze mois, pour avoir conformé ses actes à ses convictions. Continuer de lire « Henri Geneste condamné à 3 ans de prison et 100.000 frs d’amende »

La femme algérienne sur le front du travail

Article de Yamina B., paru dans La Voix du travailleur algérien, avril 1958.

Bien des opinions, qui parfois diffèrent beaucoup les unes des autres, sont émises par les Algériens à propos du rôle de la femme algérienne au foyer, à l’usine, dans la cité. Des controverses s’établissent : les uns sont attachés au passé traditionnel, les autres imaginent l’avenir. Quel contenu à donner à ces mots qui désormais résonnent à toutes les oreilles : « EMANCIPATION DE LA FEMME ALGERIENNE » ?… Continuer de lire « La femme algérienne sur le front du travail »

Mahmoud Bouzouzou : De deux prisons à la liberté

Source : Mahmoud Bouzouzou, « De deux prisons à la liberté », in Gabriel Marcel (dir.), Un changement d’espérance. A la rencontre du réarmement moral, Paris, Plon, 1958, p. 67-78.

Je suis né dans une ville de la côte algérienne, Bougie, qui fut, à une époque de l’histoire, la capitale de tout le Maghreb oriental, c’est-à-dire de toute l’Algérie, et le centre d’un grand rayonnement culturel pour toute l’Afrique du Nord. Ses habitants l’appellent depuis très longtemps « la petite Mecque », à cause du nombre important des saints qui y reposent. Continuer de lire « Mahmoud Bouzouzou : De deux prisons à la liberté »

André Blanchet : L’itinéraire des partis africains depuis Bamako

Source : André Blanchet, L’itinéraire des partis africains depuis Bamako, Paris, Plon (coll. « Tribune libre »), 1958, p. 50-52

C’est dans le même esprit qu’il fut fait grief par certains au RDA d’avoir invité à Bamako l’Union des Syndicats des Travailleurs Algériens (USTA), organisation d’obédience « messaliste » (MNA) qui put ainsi déléguer à Bamako deux représentants : MM. Abdallah Filali et Ahmed Bekhat. Continuer de lire « André Blanchet : L’itinéraire des partis africains depuis Bamako »