Le conflit algéro-marocain : la guerre arrange tout, mais après?

Article paru dans Le Prolétaire, n°4, novembre 1963, p. 5.

L’éclatement du conflit algéro-marocain apporte une nouvelle confirmation à la thèse marxiste sur l’impuissance des mouvements nationaux anti-colonialistes – privés par la trahison de l’opportunisme « communiste » de l’aide du prolétariat métropolitain – à atteindre les objectifs les plus immédiats et les plus modestes. Continuer de lire « Le conflit algéro-marocain : la guerre arrange tout, mais après? »

Paysans nord-africains et ouvriers français

Article paru dans Pouvoir ouvrier, n°11, octobre 1959, p. 1-2.

Il y a un an De Gaulle arrivait au pouvoir en promettant la paix en Algérie et depuis la guerre n’a fait quo s’intensifier. On aurait pu croire que la population travailleuse, qui en supporte les conséquences, serait mécontente et s’opposerait à cette politique. Non, De Gaulle continue la guerre et tout le monde se tait. Mais s’il l’arrête, tout le monde criera au miracle et prétendra qu’il est un homme génial et pacifique. Continuer de lire « Paysans nord-africains et ouvriers français »

L’Algérie, défaite ouvrière

Article paru dans Pouvoir ouvrier, n°10, septembre 1959, p. 1-3.

Les travailleurs sont pour la paix en Algérie, mais ils ne sont pas pour les Algériens. Ils ne font rien pour les aider dans leur lutte à l’échelle politique. Ils ne manifestent pas leur solidarité. Même sur le plan personnel, dans leurs rapports de travail avec les ouvriers algériens, ils témoignent d’une certaine méfiance : ils disent que ce sont des types qui ne savent pas travailler, ou bien qui ne veulent pas travailler, ou bien qui ne cherchent pas à se mêler à eux. Continuer de lire « L’Algérie, défaite ouvrière »

La situation algérienne

Article paru dans Pouvoir ouvrier, n°2, janvier 1959, p. 7-9.

1° En Algérie, l’ objectif des grands capitalistes est de liquider la forme arriérée d’exploitation qu’est la colonisation. Actuellement l’exploitation des Algériens se fait de deux manières et profite à deux catégories de la bourgeoisie : en tant que travailleurs, les Algériens subissent l’exploitation directe ou indirecte des grands propriétaires terriens (« colons ») ; en tant que consommateurs, ils éprouvent celle des Compagnies commerciales qui monopolisent le marché algérien. Cette forme d’exploitation na permet pas aux gros banquiers et industriels métropolitains d’investir leurs capitaux en Algérie de façon profitable. Continuer de lire « La situation algérienne »

Contre la guerre en Afrique du Nord : solidarité de classe

Article paru dans Tribune ouvrière, n°15, août-septembre 1955, p. 4-6.

Pendant que nous étions en vacances, les problèmes d’AFRIQUE du NORD ont considérablement évolués dans un sens tragique.

Ce n’est plus seulement l’argent des travailleurs dont la Bourgeoisie a besoin afin d’entretenir une administration et une police pour exploiter les travailleurs nord africains, c’est la vie même des ouvriers et des paysans qu’elle prend pour aller défendre ses privilèges. Continuer de lire « Contre la guerre en Afrique du Nord : solidarité de classe »